Business
21 avril 2023
21 avril 2023

Le guide complet de la publicité au CPM (2023)

Avez-vous parfois l’impression de dépenser beaucoup d’argent en publicité sans vraiment savoir si cela porte ses fruits ? Le CPM (coût par millier d’impressions) vient à la rescousse !
Le CPM est un modèle de tarification populaire dans la publicité en ligne qui peut aider les entreprises à maximiser leur retour sur investissement. Dans ce guide, nous allons nous plonger dans tous les aspects de la publicité au CPM. À la fin, vous aurez une compréhension claire de la publicité au CPM et de la façon dont elle peut vous aider à résoudre l’un des plus grands défis de la publicité : mesurer votre rendement publicitaire.
Man looking at his cell phone.
Qu’est-ce que le marketing au CPM ?
La publicité CPM est un modèle de tarification utilisé dans la publicité en ligne pour mesurer le coût de diffusion d’une publicité auprès d’un millier de personnes - CPM signifie « coût par mille impressions » (une impression correspond à chaque fois qu’une publicité est vue par un utilisateur).
Souvent utilisée pour les publicités graphiques, les publicités vidéo et les publicités sur les réseaux sociaux, la publicité au CPM permet aux entreprises d’être plus précises dans la mesure de la portée et de l’efficacité de leurs publicités, puisqu’elles ne paient que pour les vues ou les impressions réelles. En utilisant ce modèle de coût, les entreprises peuvent mieux contrôler leurs dépenses publicitaires et prendre des décisions plus éclairées quant à l’affectation de leurs ressources.
La publicité au CPM aide les entreprises à générer du chiffre d’affaires en leur permettant de communiquer auprès d’une audience plus large et d’accroître la notoriété de leur marque. En payant pour chaque impression, les entreprises peuvent augmenter leurs chances d’attirer des client(e)s potentiel(le)s et de générer du trafic vers leur site internet ou leur produit. Le CPM fournit également aux entreprises des données précieuses sur le rendement des publicités, qu’elles peuvent utiliser pour optimiser leur stratégie publicitaire et augmenter les conversions. 
L’achat de publicités programmatiques - achat d’un inventaire publicitaire en temps réel par l’intermédiaire d’une plateforme publicitaire comme Snapchat, en fonction d’un ensemble de critères tels que les catégories démographiques, la localisation et le comportement de l’audience - est l’un des principaux moyens d’utiliser le CPM dans la publicité numérique. L’achat de publicités programmatiques permet aux annonceurs de cibler leurs publicités sur des audiences spécifiques et d’ajuster leurs enchères en temps réel pour s’assurer qu’ils en ont le plus possible pour leur argent.
L’emplacement publicitaire joue également un rôle important dans le marketing au CPM. Les annonceurs peuvent choisir l’emplacement de leurs publicités, par exemple sur un site internet particulier ou une plateforme de médias sociaux. Plus l’emplacement est intéressant, plus le CPM est élevé.
Le modèle CPM est utilisé pour différents types de publicités, notamment les publicités graphiques, les publicités vidéo et les publicités sur les réseaux sociaux :
  • Pour les publicités graphiques, le CPM est utilisé pour mesurer le coût de diffusion d’une publicité sur un site internet ou une application mobile.
  • Pour les publicités vidéo, le CPM est utilisé pour mesurer le coût de diffusion d’une publicité avant, pendant ou après une vidéo.
  • Pour les publicités sur les réseaux sociaux, le CPM est utilisé pour mesurer le coût de diffusion d’une publicité sur une plateforme comme Snapchat.

Avec le CPM, les entreprises ne paient que pour les vues ou les impressions réelles, ce qui leur permet d’investir de manière efficace dans leurs publicités. En sélectionnant soigneusement les emplacements publicitaires et en surveillant le nombre d’impressions, elles peuvent optimiser leur CPM et s’assurer qu’elles tirent le meilleur parti de leur budget publicitaire.
Pour y voir plus clair, prenons l’exemple suivant : Imaginons qu’une entreprise qui vend des équipements de fitness souhaite promouvoir un nouveau produit sur un site internet qui reçoit 100 000 visiteurs par mois. L’entreprise décide d’utiliser un modèle CPM pour acheter l’emplacement publicitaire sur le site internet. Elle accepte de payer 5 dollars pour chaque millier d’impressions généré par sa publicité. Si la publicité est vue par tous les visiteurs du site internet au cours d’un mois donné, l’entreprise paiera un total de 500 dollars pour l’emplacement publicitaire. En revanche, si elle n’est vue que par la moitié des visiteurs, l’entreprise ne paiera que 250 dollars.
Impressions vs Vues de pages, CPM vs CPI
Le CPM est souvent utilisé de manière interchangeable avec le terme « impressions » dans le secteur de la publicité numérique. Pour mieux comprendre ce qu’est le CPM, prenons un peu de recul et examinons les impressions par rapport aux vues de pages, ainsi que la différence entre le CPM et le CPI (coût par installation).
Les impressions et les vues de pages sont deux statistiques utilisées pour mesurer le rendement publicitaire, mais elles représentent des choses légèrement différentes. Une impression correspond au nombre de fois qu’une publicité est affichée sur une page web ou une plateforme de médias sociaux, qu’elle soit vue ou non par un utilisateur. En revanche, une visite sur la page correspond au nombre de fois qu’une page web ou un message sur un média social est consulté par un utilisateur, quel que soit le nombre de publicités affichées sur cette page.
Par exemple, supposons qu’un site internet affiche une publicité sur sa page d’accueil. Si cette publicité est affichée 100 fois, elle sera comptabilisée comme 100 impressions, même si seules quelques personnes la voient. En revanche, si la page d’accueil du site internet est consultée 1 000 fois, cela correspondra à 1 000 visites sur la page, même si la publicité n’est affichée que quelques fois lors de vues de pages.
Lorsqu’il s’agit de mesurer le rendement publicitaire, les impressions et les vues de pages sont deux statistiques importantes à prendre en compte. Les impressions sont utiles pour comprendre combien de fois une publicité est affichée à des client(e)s potentiel(le)s, tandis que les vues de pages peuvent aider les entreprises à comprendre le trafic global que reçoit leur site internet ou leur page sur les réseaux sociaux.
Et puis il y a le CPM par rapport au CPI. Le CPI est un modèle de tarification utilisé dans la publicité pour les applications mobiles. Il mesure le coût d’acquisition d’un nouvel utilisateur qui installe une application après avoir cliqué sur une publicité. Ce modèle diffère du CPM dans la mesure où il se concentre sur l’action spécifique d’installation de l’application plutôt que sur le coût de diffusion d’une publicité auprès d’un millier d’utilisateurs.
Le CPI est plus approprié pour les développeurs d’applications mobiles qui souhaitent augmenter le nombre de téléchargements et d’installations de leur application. Ce modèle de tarification est particulièrement utile pour les nouvelles applications qui cherchent à créer rapidement une base d’utilisateurs. Le CPM, quant à lui, est plus approprié pour les entreprises qui cherchent à accroître la notoriété de leur marque ou à promouvoir un produit ou un service particulier.
Par exemple, un détaillant de vêtements peut utiliser le CPM pour montrer des publicités aux utilisateurs qui s’intéressent à la mode et au style de vie. En utilisant le CPM, le détaillant peut augmenter le nombre d’impressions et de vues de sa publicité, ce qui peut conduire à une meilleure reconnaissance de la marque et potentiellement à une augmentation des ventes au fil du temps.
En fin de compte, les entreprises devraient se concentrer sur une combinaison d’impressions et de vues de pages, ainsi que sur d’autres mesures telles que les taux de clics (CTR) et les taux de conversion, afin d’obtenir une image plus complète du rendement publicitaire et d’optimiser leurs campagnes publicitaires pour un retour sur investissement maximal.
Comment fonctionne la publicité au CPM
Comme nous l’avons indiqué plus tôt, le marketing au CPM fonctionne en mesurant le coût de diffusion d’une publicité auprès d’un millier de personnes. La formule du CPM est simple : CPM = (coût total / nombre total d’impressions) x 1 000. Donc, par exemple, si une entreprise paie 500 dollars pour 100 000 impressions publicitaires, le CPM sera de 5 dollars.
Bien que de nombreux autres facteurs et nuances peuvent affecter les performances du CPM - y compris la création publicitaire, le ciblage et les options de placement - il existe de nombreux autres facteurs et nuances qui peuvent affecter les performances du CPM, voici comment s’effectue la mise en œuvre :
  1. Une entreprise décide de lancer une campagne publicitaire et choisit d’utiliser le modèle de coût CPM.
  2. L’entreprise crée une publicité, sous forme de bannière ou de vidéo, et sélectionne le format publicitaire et les options d’emplacement.
  3. La publicité est ensuite soumise à un éditeur ou à une plateforme publicitaire pour affichage.
  4. L’éditeur ou la plateforme facture à l’entreprise une redevance pour chaque millier d’impressions (CPM) que la publicité génère.
  5. La publicité est affichée aux utilisateurs sur le site internet ou la plateforme de l’éditeur.
  6. Le nombre d’impressions est suivi et communiqué à l’entreprise.
  7. L’entreprise analyse ensuite les statistiques CPM pour déterminer le rendement publicitaire et ajuster ses stratégies de ciblage et de placement en conséquence.
icons of a charts and graphs
Pourquoi le CPM est important en publicité
Le CPM aide les entreprises à optimiser leurs dépenses publicitaires en leur fournissant une image claire du coût pour communiquer auprès de l’audience souhaitée. Grâce à ces informations, les entreprises peuvent déterminer les emplacements publicitaires qui offrent le meilleur retour sur investissement (ROI) et ajuster leur budget en conséquence.
Par exemple, si une entreprise constate que ses publicités obtiennent plus d’impressions sur un site internet particulier ou qu’elles sont plus nombreuses à être diffusées sur un site internet particulier, elle peut alors se tourner vers un autre site internet ou sur une plateforme de médias sociaux. Elle peut allouer une plus grande partie de son budget à ce placement et moins aux placements moins efficaces. En optimisant leurs dépenses publicitaires de cette manière, les entreprises peuvent tirer le meilleur parti de leur budget publicitaire et maximiser leur retour sur investissement.
Pour maximiser le retour sur investissement du CPM, les entreprises doivent se concentrer sur le ciblage et l’emplacement des publicités. Cela signifie qu’il faut choisir avec soin les plateformes et les sites internet sur lesquels les publicités seront affichées et sélectionner les options de ciblage qui permettront parler à la bonne audience. En outre, les entreprises doivent optimiser leur création publicitaire pour s’assurer qu’elle est suffisamment convaincante pour attirer l’attention des internautes.
L’intérêt du coût par impression est qu’il aide les entreprises à mesurer l’efficacité de leurs publicités en suivant le nombre de fois que la publicité est vue par un utilisateur. Cette mesure permet aux entreprises d’optimiser leurs campagnes publicitaires en ajustant le contenu, l’emplacement ou le ciblage de la publicité. En suivant le nombre d’impressions, les entreprises peuvent déterminer quelles publicités trouvent un écho auprès de leur audience cible et adapter leur stratégie en conséquence.
Calcul et évaluation du CPM
Le calcul du CPM pour une campagne publicitaire est en fait assez simple. Tout d’abord, vous devez déterminer le coût total de la campagne publicitaire. Cela va des coûts de production créative aux dépenses liées à la médiatisation. Une fois ce coût total obtenu, vous devez déterminer le nombre total d’impressions que la publicité a reçu. C’est là que les choses peuvent devenir un peu plus compliquées, en fonction du type de publicité, du format publicitaire et de la manière dont la campagne a été exécutée.
Prenons l’exemple d’une publicité graphique. Supposons que vous ayez mené une campagne publicitaire graphique qui a coûté 10 000 dollars et reçu 500 000 impressions. Pour calculer le CPM, vous devez diviser le coût total de la campagne (10 000 dollars) par le nombre d’impressions (500 000), puis multiplier ce chiffre par 1 000. Dans ce cas, le CPM serait donc de 20 dollars.
La définition d’un « bon » CPM dépend en fait du secteur d’activité, du format publicitaire et des objectifs spécifiques de la campagne. Par exemple, un CPM de 20 dollars peut être considéré comme bon pour une campagne publicitaire graphique, alors qu’un CPM de 50 dollars peut être considéré comme bon pour une campagne publicitaire vidéo. Les références sectorielles peuvent constituer un point de départ utile pour déterminer ce que pourrait être un bon CPM dans votre contexte spécifique, mais en fin de compte, vous devrez prendre en compte les facteurs uniques qui ont un impact sur votre campagne publicitaire.
Man looking at graphs on paper and iMac.
Avantages de la publicité au CPM
La publicité au CPM est unique dans la mesure où elle constitue l’un des moyens les plus efficaces pour les entreprises d’utiliser leur budget publicitaire. Pour passer en revue et développer les avantages offerts par le CPM :
  • L’accroissement de la notoriété de la marque : Grâce à la publicité au CPM, les entreprises peuvent parler à une audience large et accroître la notoriété de leur marque en exposant les client(e)s potentiel(le)s aux publicités.
  • La rentabilité : Les entreprises ne paient que pour le nombre d’impressions de leur publicité, ce qui facilite la gestion des budgets publicitaires.
  • Des résultats mesurables : La publicité au CPM fournit aux entreprises des mesures précieuses grâce au nombre d’impressions et de clics que reçoivent leurs publicités, ce qui leur permet de recueillir des données et d’ajuster leurs stratégies publicitaires en conséquence.
  • La publicité ciblée : En offrant aux entreprises la possibilité de cibler des catégories démographiques et des centres d’intérêts spécifiques, l’approche CPM garantit que leurs publicités soient vues par les personnes adéquates.
  • La flexibilité : Les entreprises peuvent ajuster leurs publicitiés ou leur ciblage à tout moment, ce qui leur permet d’optimiser leurs campagnes publicitaires pour obtenir de meilleurs résultats.
  • Une plus grande portée : Puisque la publicité au CPM permet de communiquer auprès d’un grand nombre de client(e)s potentiel(le)s, elle est donc idéale pour les marques qui souhaitent élargir leur clientèle.
Stratégies de CPM
En gardant ces avantages à l’esprit, pour tirer le meilleur parti de la publicité au CPM les entreprises doivent se concentrer sur deux domaines clés : le ciblage et l’optimisation. Le ciblage consiste à identifier l’audience la plus susceptible de s’intéresser à vos publicités, puis les adapter pour communiquer auprès de cette audience grâce à diverses tactiques, notamment le ciblage démographique, le ciblage comportemental et le ciblage contextuel. En s’adressant à la bonne audience, les entreprises peuvent augmenter la probabilité que leurs publicités soient cliquées et améliorer leurs performances en termes de CPM.
L’optimisation consiste à modifier vos publicités pour en améliorer le rendement au fil du temps. Cela peut se faire par un processus de tests et d’erreurs, où vous expérimentez différentes créations publicitaires, emplacements et stratégies de ciblage pour voir ce qui fonctionne le mieux. En surveillant et en analysant constamment vos statistiques de CPM, vous pouvez identifier les domaines à améliorer et affiner votre stratégie pour obtenir de meilleurs résultats.
Un autre facteur important pour maximiser le retour sur investissement du CPM est l’emplacement publicitaire. L’emplacement et le format de vos publicités peuvent avoir un impact important sur leur rendement. Par exemple, les publicités placées en haut d’une page web ont tendance à être plus visibles que celles qui sont placées plus bas. De même, les publicités vidéo ont tendance à être plus performantes que les publicités graphiques, car elles sont plus attrayantes et ont un taux de clics plus élevé.
Enfin, il est essentiel de suivre et d’analyser régulièrement les indicateurs CPM pour améliorer le rendement. Le suivi régulier d’indicateurs tels que le taux de clics, le coût par clic et le taux de conversion permet d’identifier les points à améliorer et de s’assurer que votre publicité au CPM produit les meilleurs résultats possibles pour votre entreprise.
Publicité au CPM sur Snapchat
Snapchat offre aux entreprises la possibilité de communiquer auprès d’une population plus jeune par le biais de la publicité au CPM :

Snapchat aide les entreprises à réaliser leurs plans et à atteindre leurs objectifs publicitaires en matière de CPM grâce à son système d’enchères publicitaires. Ce système permet aux entreprises de faire des offres pour des emplacements publicitaires en fonction de leurs taux de CPM et de leur audience cible. En enchérissant sur les emplacements publicitaires, les entreprises peuvent augmenter la visibilité de leurs publicités et optimiser leur retour sur investissement au CPM.

Snapchat peut contribuer à la croissance de votre entreprise.